Chez Isidore, les informaticiens vous parlent français

Page ou profil Facebook ? Les 3 arguments pour faire son choix

Page ou profil Facebook ? Les 3 arguments pour faire son choix

Ce n’est pas évident de s’y retrouver entre les différents types de comptes Facebook (amis ou fans ?)  et de comprendre leurs objectifs. Alors, pour ma société, je fais quoi ?

[nfw_pricing_table nfw_pricing_table_name= » » nfw_pricing_table_price= »Profil » nfw_pricing_table_price_type= » » nfw_pricing_table_specifications= »personne physique
statuts classiques
pas de mise en avant
pas de ciblage
pas de statisitques
communication directe avec les amis »]
[nfw_pricing_table nfw_pricing_table_name= » » nfw_pricing_table_price= »Page » nfw_pricing_table_price_type= » » nfw_pricing_table_specifications= »personne morale (société, marque, association)
statistiques
onglets
publicités
événements
mises en avant
offres promotionnelles »]

Pour faire simple lorsqu’une marque / enseigne veut communiquer sur la plateforme Facebook elle doit utiliser une “page” et non un “profil”. Les pages viennent avec une batterie d’outils dédiés et pensés pour les pros, alors que les profils sont équipés pour communiquer autour d’individus.

Le profil étant censé refléter les interactions d’une personne physique avec ses “amis” il est bien entendu normal de lancer une discussion avec n’importe lequel de nos amis. Les contacts directs bilatéraux sont donc facilités.

Mais comment faire alors ? Tout d’abord, il faut comprendre que se servir d’un profil pour communiquer en direct au-delà du fait de l’inefficacité à très court terme ne peut mener qu’au bannissement du compte à plus ou moins moyen terme (dès qu’une personne cliquera sur “signaler un abus” ), le délai ne dépendant que de la vitesse de croissance de votre communauté.

La page facilite les relations entre une entité commerciale ou un mouvement (artistique ou politique par exemple) et ses “fans”.

En aucun cas, une marque ne devrait pouvoir avoir accès à l’identité et l’adresse de chacun de ses fans de manières nominatives même pour venir toquer chez eux un dimanche après midi et leur parler du dernier produit qu’ils adorent. Cela correspond en quelque sorte aux directives de la CNIL , ce n’est pas parce que quelqu’un rajoute votre site dans ses favoris qu’il souhaite vous donner son adresse.

Certes les posts de votre fil d’actualité ne se diffusent pas systématiquement à l’ensemble de vos fans sur leur propre fil et ceux-ci ne passent pas leur temps à rafraîchir votre page pour savoir s’il y a du nouveau. Mais là sont tout l’enjeu et la force vertueuse de cette contrainte. Facebook analyse en permanence toutes les interactions (lectures, clics, partages, commentaires, likes) entre vos posts et vos fans et ajuste en conséquence le taux de diffusion aux fans de vos posts.

Moins vos messages sont diffusés moins il faut en forcer la diffusion, car ils ne sont pas encore adaptés et leurs diffusions risque plus d’encourager la rupture avec la marque que l’adhésion.

Il faut donc sans cesse utiliser les outils statistiques de la page pour mesurer la visibilité et l interactivité de vos posts pour comprendre ce que recherchent le plus vos fans et adapter votre offre et vos posts en conséquence. De plus à l’aide des offres limitées et des publicités ciblées vous allez pouvoir mieux cerner la typologie de votre clientèle (femmes, cadres, retraités, qui vivent dans des villes côtières, qui aiment la nature…).

Ainsi le réel défi n’est pas d’envoyer à tout prix son message à tout ses fans mais plutôt de tendre vers le message et l’offre parfaits pour votre clientèle idéale. C’est la stratégie moyen/long terme gagnante pour vous et bien sûr pour Facebook (gains publicitaires et pas de sur sollicitation de ses membres).

[nfw_headlines nfw_headline_title= »Les 3 points résumés pour choisir la page Facebook plutôt que le profil »]
  1. Eviter le bannissement de Facebook
  2. Profiter de tous les outils de pilotage
  3. Pouvoir mettre en avant les évènements et les offres limitées
[nfw_headlines nfw_headline_title= »Besoin de l’aide d’Isidore pour gérer votre identité Facebook ? « ]

L’agence vous assiste, le majordome vous tient la main pour :

– votre création de page
– l’alimentation régulière de celle-ci (écriture et mise en forme d’articles, préparation de votre stratégie)
– la surveillance et le reporting du trafic généré (comprendre ce qui marche et comment le reproduire)

Cet article a été écrit en collaboration avec le Bar des Pirates, spécialiste en cocktails et en rhum : 88 rue Oberkampf à Paris https://www.facebook.com/barlespirates/.

Image Credits: Jens Lelie